Esprit de Clocher... à Partager !

ER 07/12/15 : retraite de Jean Guezille

article Est Républicain du 07/12/15

Rarécourt : après quarante-deux ans au service de « sa » forêt, Jean Guézille prend sa retraite

 
Jean Guézille découvre la plaque de reconnaissance. NON RENSEIGNEE Jean Guézille découvre la plaque de Reconnaissance

Jean Guézille découvre la plaque de reconnaissance.

Vendredi dernier, la municipalité de Rarécourt et l’agence de Verdun de l’ONF ont tenu à rendre hommage à Jean Guézille, garde forestier sur le secteur de Rarécourt, et le remercier ainsi de ses bons et loyaux services : Jean Guézille a servi pendant quarante-deux ans le domaine des forêts argonnaises.

Originaire de Dinan (Côtes-d’Armor), Jean Guézille est arrivé en Argonne le 1er novembre 1973 pour occuper un poste vacant sur la commune de Rarécourt et ses environs. Après avoir séjourné à Beaulieu, il habite à Futeau et, depuis 1983, il réside à à la maison forestière de Rarécourt. Après avoir gravi les échelons, il termine sa carrière au titre de technicien forestier principal.

Il avait en charge les forêts domaniales de Rarécourt, Brabant, Brocourt, la forêt des Hospices de Clermont, la forêt communale de Flin (54) et la forêt domaniale de la Contrôlerie où il a démarré sa carrière.

Une surprise

Le rendez-vous avec ses collègues a eu lieu à la halle champêtre de Rarécourt « construite en bois de ses forêts ». Puis une surprise a été réservée au tout jeune retraité. En cortège, ses collègues et les élus l’ont emmené au milieu de « sa » forêt pour y découvrir une plaque à son effigie, au pied d’un magnifique chêne âgé de près de 200 ans, en remerciements de son professionnalisme exemplaire.

Hubert Loye, directeur de l’agence de Verdun, a évoqué le parcours professionnel de Jean, son sens de l’organisation, son attachement à la forêt, sa rigueur, sa discrétion et la qualité de son travail apprécié par les élus des communes représentées. « Cet agent a laissé son empreinte sur le territoire de l’Argonne » puisque le peuplement ne sera visible que sur plusieurs générations. M. Fagot, maire de la localité, a salué à nouveau le travail exemplaire de cet homme, passionné de la forêt.

Après des applaudissements, tous ont souhaité une longue et paisible retraite à Jean et à son épouse Christine, en Argonne.

{jcomments on}