Esprit de Clocher... à Partager !

Le Village

A découvrir...

 

Les habitants de Rarécourt bénéficient d'un nom traduisant bien leur statut : les Rarécourtois (entendez Rares et Courtois !). Voir statistiques démographiques

rarecourt satelitteLe village s'étend sur un peu plus de 15 km2 (1 541 ha) dont la moitié est boisée (forêt d'Argonne). Avec un peu plus de 14 habitants/km2, les rarécourtois jouissent d'un espace important, d'une possibilité d'accés privilégié au bois de chauffage (affouages), d'une source d'eau potable locale (la Seloure).

Au Nord, la sortie d'autoroute 29-1 (A4-E50) est à moins de 2 minutes du village.

L'Aire (affluent de l'Aisne)  traverse le village sur un axe Sud-Nord. D'un débit moyen assez important (2 à 10m3/s selon les saisons), elle est classée en 1ère catégorie.

 

 

 

pluMiraculeusement épargné par les combats de la guerre 14-18, Rarécourt a conservé le bâti ancien (maison en colombage) typique du pays d'Argonne avant 1900. Un PLU (Plan local d'Urbanisme) assure la sauvegarde de ce patrimoine bâti ancien et du patrimoine naturel remarquable qui entoure le village. 

Le village, situé à 300m en retrait de la départementale D998 (Clermont en Argonne à 6km au Nord, Bar le Duc à 45 km au Sud), n'est pas perturbé par la circulation routière.  3 rues centrales (rue Haute, rue Basse et rue de l'Eglise) offrent une forme circulaire originale au village. 5 autres rues en forme d'étoile distribuent les routes communales reliant Rarécourt aux villages voisins : Rue des Eperchies (vers Froidos), Rue du Jolivet (vers Ville sur Cousances), rue de la Corvée (vers Jubécourt), rue de la Lorraine (vers Brocourt), Grande Voie (vers la D998).

 

colombageAvec 2 petites fermes dont la production est orientée circuit-court (maraîchage et brasserie-confiturerie) et pas d'activité industrielle, de belles vieilles maisons rénovées... Rarécourt est de plus en plus reconnu comme village d'accueil (gîtes et chambres d'hôtes) et de résidences (principale ou secondaire).

L'importante surface en forêt offre à la commune une ressource financière non négligeable (vente de bois et location chasse) qui permet à la municipalité le maintien d'une taxation faible des impôts locaux tout en assurant la mise en valeur de ce patrimoine communal remarquable (Moulin à Coquins, Musée de la Faïence, Lavoirs et Fontaines, Eglise à l'acoustique et clocher remarquables, Mairie monumentale...)

Fortement impliquée dans le projet de création de Parc Naturel Régional en Argonne, la Municipalité  accueille depuis fin 2014 les bureaux de l'association de préfiguration du projet PNR Argonne dans ses anciens grands bâtiments communaux (il convient de rappeler que le village comptait près de 1000 habitants au 19ème siècle).

 

 

 

 

 

plan général (Eglise en rouge)

 

 

  plan_foret.jpg