Esprit de Clocher... à Partager !

Visiter

L'église Saint Amant et son clocher atypique sont un des éléments marquants de notre village.

La face Nord, les soubassements et le clocher sont édifiés en gaize, qui constitue le sous-sol du massif argonnais. Cette roche sédimentaire est un grès friable, riche en squelettes d'éponges.

Des gisements de même nature affleurent également en Angleterre et au Japon.

L'escalier d'accès est encadré par deux piliers soutenant des statues.

Sur le pilier de gauche, sous une pleureuse en prière on peut lire :

« haec porta domini » Cette porte est celle du Seigneur

A droite, sous une pleureuse tenant une croix

« justi intrabunt in eam » Justes, entrez à travers elle.

Le cadran solaire

eglise rarecourt cadran solaireNotre église possède un cadran solaire derrière le choeur.

L'ancêtre du cadran solaire, le gnomon, est une invention babylonienne datant d'environ 2000 ans avant Jésus-Christ. L'invention est transmise aux Egyptiens qui inventent le premier prototype de cadran solaire vertical au 10e siècle avant Jésus Christ. C'est un grec nommé Anaximandre de Milet qui l'introduit en Europe et grâce à lui, calcula entre autres, la date des équinoxes.

Avant l'apparition à grande échelle des horloges, le cadran solaire servait à se donner des repères dans le temps notamment pour les horaires de travail, de prière et des offices religieux.

Jadis, le cimetière entourait l'église, il a été transféré sur le chemin d'Auzéville vers 1905. Il en reste une plaque funéraire datée de 1822.

Retour

Ecrit par Marianne Amory avec le concours de Gilbert Suy

Clichés de Marianne Amory