Esprit de Clocher... à Partager !

Visiter

lavoir chemin de la folieLe lavoir (chemin de la Folie - rue des Eperchies)

 

Extrait de "Au pays meusien, moeurs et coutumes locales" de Georges Lionnais (1912):

"Il y en a pour une grande journée à entasser dans l'immense cuveau, que l'on a abreuvé auparavant, toute la dépouille du sombre hiver passé.

La maïtresse a retenu ses lessiveuses attitrées, quelques jours avant la buée. L'une d'elles est venue aider à entasser le linge.

Le cuveau est placé dans la chambre à four; on l'a calé solidement sur la selle-buresse, tout près de la chaudière où l'on fera bouillir, sans arrêt, l'eau jaunissant peu à peu, et, de plus en plus douce et savonneuse. Au jour indiqué, lorsque tout est prêt, les femmes arrivent, dès le plus tendre matin, la hotte au dos et le battoir en main. Une odeur à la fois étrange et agréable emplit la maison. Ce sont les herbes de toutes sortes: thym, lavande, glaïeuls, menthe, que l'on a mêmées aux cendres de la lessive et qui répandent ainsi les parfums les plus variés. Chaque lessiveuse entasse sur sa hotte, quleques paires de draps, des douzaines de mouchoirs, des torchons, tout cela ruisselant d'eau mousseuse, tiède encore. Puis l'on prend le chemin de la fontaine [...]

L'aube, à peine, a blanchi l'horizon que déjà l'on entend résonner la chanson des battoirs.

Tantôt ce sont des coups précipités s'abattant sur le linge mouillé, à intervalles réguliers... pa...ra...pa...ta...pa...

Tantôt la cadence se ralentit, un murmure, vague d'abord, grandit peu à peu; ce sont ensuite des éclats de voix, aigus, entrecoupés de rires sonores... et, pendant quelques minutes, la voûte du lavoir s'emplit d'une indescriptible clameur. Puis, les battoirs de nos braves lessiveuses reommencent de nouveau leur concert endiablé: Pa...ra...pa...ta...pa... [...]

Bien souvent le buage n'est terminé que vers le soir, car il faut, avant de finir, mettre au bleu: torchons, serviettes, mouchoirs, chemises, etc.

Sous les doigts rougies, usés par la soude et la potasse, le linge prend une belle teinte azurée. Et ce n'est pas tout encore.

Après le coulage et le buage, il faudra d'abord faire sécher, puis ensuite repasser, et enfin replier avec méthode tout le linge remis en état de propreté jusqu'à l'arrière-saison, époque de la seconde lessive de l'année."

lavoir chemin de la folie intérieur

Photographies: Marianne AMORY