Esprit de Clocher... à Partager !

Visiter

musee faienceLe Musée de la faïence

 

La maison forte appartenait dès le 16e siècle à une famille noble: les de Rarécourt de la Vallée de Pimodan probablement originaire de Bretagne d'après la présence de l'hermine sur leurs armoiries. L'appellation "de Pimodan" provient du nom d'un lieu-dit du village d'Aubréville où la famille possédait un château aujourd'hui démoli.

Leur lignée remonte au temps de croisades. Dans l'église de Rarécourt se trouve une plaque à l'effigie de leur lointain ancêtre Raussin de Rarécourt qui a vécu au 13e siècle et a participé à la cinquième croisade. On note qu'un évêque de Toul serait né à Rarécourt; il reste d'ailleurs dans cette ville un hôtel particulier dit "hôtel de Pimodan" classé Monument Historique.

Enfin on peut trouver en l'église Saint Didier de Clermont en Argonne, une chapelle latérale dédiée à Claude de la Vallée enfermant un très beau monument funéraire du 17e siècle.

La maison forte a été convertie en bâtiment agricole et a abrité la laiterie Bel-Loevenbruck jusqu'en 1932.

Le Musée de la Faïence est installé dans cette bâtisse habilement restaurée. Vous y trouverez une remarquable collection de faïences de l'Argonne.

Entre le 18e et le 19e siècle, sur un territoire d'environ 40km2, s'implantèrent pas moins de 14 faïenceries. presque tous les villages en possédaient une. La plus renommée était celle de Les Islettes. Fondée en 1735, elle produisit de nombreuses pièces de qualité artistique remarquable.

Vous pourrez également y admirer quelques pièces archéologiques et des souvenirs de la Révolution.

Le musée est ouvert de début juin à fin août.

musee faience blason

Détail du blason de la famille de Rarécourt de la Vallée de Pimodan sur la façade, martelé à la Révolution

Texte et photographies: Marianne AMORY